Clavardez avec nous !


juin    2 0 12
Anny Berthiaume
« Courage de vivre»


Je me présente Anny Berthiaume

Il faut parfois si peu de choses pour qu'une vie bascule. Le 1 août 1977, une envie de guimauves grillées par un beau soir d'été, l'ignition spontanée d'un activant à feu, la fulgurance de l'élément dévastateur, m'auront définitivement marquée, je suis gravement brûlée au visage, aux bras et aux jambes, depuis l'âge de six ans.

Atteinte sur plus de 55 % de la surface de mon corps, j'amorce alors avec courage le long combat du traitement, de la reconstruction et de la réhabilitation. Il me faudra aussi beaucoup d'humour et d'audace pour affronter l'intolérance des gens " normaux ", forcer la main des institutions scolaires pour être admise à l'école régulière, contrer la discrimination à l'embauche et même conserver un emploi, résister au rejet d'un monde malade d'esthétisme, m'ouvrir aux autres et développer des stratégies d'approche qui permettent aux " bien portants " d'apprivoiser mon visage et mon corps.

Plusieurs années plus tard, après trente opérations et des milliers d'heures de physiothérapie, je suis mariée et mère de deux garçons, j’aurais aimé être comédienne, mais je suis plutôt devenue inhalothérapeute, métier que pratique depuis maintenant 20 ans. Je possède de plus un diplôme en service de garde en milieu scolaire. En dehors de mon travail, je fais partie de nombreux comités. Je suis porte-parole de la Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés ainsi que pour la Semaine de la prévention des incendies. Je suis toujours en mouvement, incapable de m’arrêter. J’aime la nature, les massages, le théâtre, le ski, la lecture et les bons repas entre amis.
Croyante et bénéficiant d'une santé et d'une résistance à toute épreuve, je mords dans la vie et passe outre les obstacles. J’aime partager mes leçons de sagesse et la joie de vivre que j'ai su tirer de ma terrible expérience. Optimiste et tenace, je veux croquer dans la vie à pleines dents et aller au bout de moi-même. Aujourd'hui, je pète le feu ! Vais-je réussir à vous enflammer ? Et que vous comprendrez que l’important c’est l’dedans’

Il faut être au coeur de nos vies...

Je ne voudrais pas d'une vie facile, parce que les épreuves m'ont fait grandir, alors grandissons ensemble pour toujours !






Accueil_A propos_Produits_Entrevues_Philosophie_Michel René_Clifford Cogger_Pensées_Prières_Textes_C@rtes virtuelles_Clavardage_Liens_Contact

2001-2012, Fondation Giguère.
Version 3.0.